La diagonale de Santo Antão – 5


Etape précédente
Le parcours continue dans des vallées retirées de la civilisation. Le but de l’étape Meio de Espanha dans la ravine de Figueiras n’est accessible que par une piste suivie par un parcours de 60-90 minutes à pied. Le transport par mules y est plus fréquent encore que dans les autres localités, puisqu’elles ne servent pas ici essentiellement au transport de bidons d’eau. C’est d’ailleurs un propriétaire de mules qui nous loge. Après avoir parcouru les flancs de la vallée, nous surplombons l’océan dont la couleur turquoise tranche avec le décor minéral de la côte abrupte. Nous passons dans le vallon de Figueiras par un petit col accessible par un chemin en lacets régulier.
Nous logeons au haut du village dont les maisons sont suspendues à la vallée. Les enfants n’ont pas de problème de motricité à courir d’une maison à l’autre par les sentiers. Le hameau est dominé par un récent bâtiment municipal qui abrite une école maternelle, une crèche et une salle polyvalente équipée d’un téléviseur. C’est le seul endroit d’où on capte des images tellement la ravine est encaissée. Cette position en surplomb nous permet d’observer la distillerie en activité et surtout le parcours inlassable des mules qui actionne le
trapiche, alors que généralement la presse qui sert à extraire le jus de canne est actionné par un moteur.

4h40 de marche, montées : 700 m, descentes : 700 m.

Etape suivante
Photos

Figueiras - Meio de Espanha

Meio de Espanha. Trapiche, pressoir à canne à sucre et distillerie